Aung San Suu Kyi appelle à des pourparlers avec trois des principaux dirigeants birmans alors que les résultats partiels créditent son parti d'une victoire historique. Photo: AFP
Hanoi (VNA) - Alors que les résultats partiels des élections en Birmanie créditent son parti d'une victoire historique, Aung San Suu Kyi a appelé à des pourparlers, mercredi 11 novembre, le président birman, le chef de l'armée et le président de la chambre basse du Parlement.

« Les citoyens ont exprimé leur volonté lors des élections », écrit-elle dans une lettre adressée au chef de l'armée Min Aung Hlaing, au président Thein Sein et au président de la ​Chambre des représentants Shwe Mann. Ce courrier d’Aung San Suu Kyi a été rendu public par sa formation politique, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Les résultats électoraux sont encore partiels, mais la victoire du parti d’Aung San Suu Kyi s’annonce écrasante. Selon la Commission électorale du Myanmar (MUEC), la LND a remporté 245 sièges de députés annoncés dans les deux chambres et les assemblées régionales, contre 29 sièges du Parti pour la solidarité et le développement de l'Union (USDP - parti au pouvoir).

Aung San Suu Kyi, de son côté, a été réélue députée de la chambre basse. -VNA