Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Pour s’assurer d’un développement durable de l’élevage des vaches laitières, Hô Chi Minh-Ville a déployé avec succès un programme d’automatisation entre 2011 et 2015. Celui-ci a contribué tant au développement du cheptel qu’à la modernisation de tout un secteur économique.

La mécanisation de l’élevage contribue grandement au développement du cheptel bovin de Hô Chi Minh-Ville. Photo : CVN
La famille de Vu Ngoc Oanh Vu, du district de Cu Chi, a investi 2,5 milliards de dôngs pour construire une étable et acheter 40 vaches laitières. Une année plus tard et grâce au soutien financier du programme de modernisation des équipements d’élevage de vaches laitières pour la période 2011-2015 (METEVL) du Centre municipal d’encouragement de l’agriculture, l’élevage de Mme Vu s’est développé de manière satisfaisante. Les tâches quotidiennes ont été facilitées grâce à l’équipement moderne : les trayeuses permettent de gagner du temps, et le mélangeur d’aliments améliore la nourriture des bêtes. La production est devenue dès lors plus régulière, et de meilleure qualité.

Une gestion moderne et optimale

«Je comprends ce qu’est l’efficacité lorsque j’utilise mes machines à traire, explique Mme Vu. En effet, la qualité du lait actuelle est bien plus élevée qu’auparavant. En outre, les mamelles des vaches sont protégées et les cas de mammites - inflammation des mamelles - ont disparu. La qualité du lait étant plus constante, le prix de vente s’est stabilisé autour de 14.000 dôngs le litre».

Selon les statistiques du Service municipal de l’agriculture et du développement rural, le cheptel de vaches laitières de la ville n’a augmenté que de 2% par rapport à 2014, mais la productivité a progressé de 9,2%. Or, une partie de cette croissance résulte du programme METEVL, démontrant ainsi toute son efficacité.

Duong Van Minh, chef du Département d’encouragement à la production agricole de Cu Chi, estime que «cinq ans après le lancement du METEVL, plusieurs résultats ont été constatés : comblement du manque de main-d’œuvre dans l’élevage, amélioration de la productivité et de la qualité du lait, aide aux éleveurs pour augmenter leurs revenus, hausse de la rentabilité économique des cheptels».

Bùi Van Ghênh, un éleveur du district de Cu Chi, a pu acheter une machine pour hacher le foin grâce au METEVL, qui lui a permis de fournir à ses bêtes une alimentation plus variée.

Il lui faut maintenant 200 kg de fourrage pour nourrir son cheptel, soit deux fois moins qu’avant. Le système permet d’exploiter les parties intérieures des plantes, racines incluses.

En accédant à ces technologies modernes, les éleveurs ont également acquis des connaissances sur le régime nutritionnel quotidien approprié aux vaches laitières.

De bonnes politiques pour les éleveurs

Les éleveurs bénéficient en outre de très bonnes politiques, confirme Mme Vu. «Ce programme encourage réellement les agriculteurs à investir davantage dans leurs exploitations. Ils ont pu emprunter de l’argent à des taux d’intérêts attractifs. Je souhaite, bien sûr, que l’État maintienne ce projet dans les années à venir pour tous les agriculteurs», remarque-t-elle.

Et de fait, pour moderniser le secteur de l’élevage de vaches laitières, Hô Chi Minh-Ville maintient ce projet pour la période 2016-2020 après l’avoir complété. Ainsi, permettra-t-il à ses bénéficiaires de se doter d’autres machines agricoles telles que tondeuses à gazon portables et systèmes d’arrosage automatique, ce qui permettrait de poursuivre la modernisation de l’agriculture. La ville privilégie également l’amélioration de la qualité des vaches de race pour améliorer leur productivité et la qualité de leur lait.

Des chiffres parlants

En octobre 2015, le cheptel bovin s’élevait à 101.134 têtes, dont 49.530 vaches laitières. Le rendement annuel moyen était de 5.657 litres de lait par vache. Le seul district de Cu Chi comprenait 80.157 vaches appartenant à 6.774 exploitations agricoles, essentiellement dans les communes de Tan Thanh Dong, Tan Thanh Tay, Phu Hoa Dong, An Nhon Tay et de Phu My Hung. Entre 2011 et 2015, le projet METEVL a aidé 650 d’exploitations de moins de 20 vaches à acquérir 449 trayeuses, 59 machines de lavage, 956 pots à lait de 20 litres, deux mélangeurs d’alimentation TMR, 65 hacheuses et 70 climatiseurs pour les étables. – CVN/VNA