Quang Ninh (VNA) – La province de Quang Ninh (Nord) a su bien exploiter ses atouts pour développer le tourisme et préparer la mise en œuvre de la zone économique spéciale de Vân Dôn.
 
Quang Ninh, forte de ses potentiels, deviendra une locomotive économique du Nord. Photo : VNA
 
Considérant que Quang Ninh a vocation à devenir un centre économique moteur de la région du Nord comme de tout le pays, un centre d’échange international, une destination pour les investisseurs et les touristes, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, lors d’une récente visite de travail dans la province, a espéré que qu’elle serait la locomotive économique la plus puissante du pays lors de ce quinquennat. Pour ce, Quang Ninh doit adopter une stratégie à long terme fondée sur l’attrait des compétences et l’amélioration de son environnement des affaires afin de mieux susciter l’investissement.

Investir davantage dans les infrastructures

Il faut, pour la localité, investir davantage dans l’amélioration de ses infrastructures de tourisme, le développement de ses ressources humaines et la protection de l’environnement. Sans négliger la préservation de ses valeurs culturelles et patrimoniales, afin d’atteindre son objectif d’accueillir 7 millions de visiteurs étrangers et 8-9 millions de touristes vietnamiens à l’horizon 2020.

Le gouvernement a approuvé plusieurs politiques et mécanismes spécifiques pour Quang Ninh et la zone économique (ZE) de Vân Dôn. La localité est financée en partie par le budget central pour déployer de grands projets comme la route Ha Long - autoroute Hanoï - Hai Phong, l’autoroute Ha Long - Vân Dôn - Mong Cai, le port maritime de Hai Ha, ou encore l’aéroport de Vân Dôn...

Ce dernier, en particulier, accueillera son premier vol cette année. Sa capacité d’accueil est de quatre B777 ou A321 simultanément, de transit, de 2 millions de passagers, et de fret, d’au moins 10.000 tonnes, par an. Il contribuera au développement de la province de Quang Ninh, comme à la sécurité et à la défense du Nord-Est. Coût de l’ouvrage : près de 7.500 milliards de dôngs, dont plus de 5.250 milliards pour l’ouvrage et les équipements, et le solde, pour l’expropriation du terrain. Le maître d’œuvre est la compagnie Sun Group. – CVN/VNA