Ninh Thuân, 15 juillet (VNA) -  Les asperges vertes ont récemment été plantées dans la province de Ninh Thuân (Centre), pourtant cette plante a fait preuve de bonne production face au climat sec de la région.
 
Vu Van Thuân sur ses plantations d’asperges dans la commune de Xuân Hai, district de Ninh Hai, province de Ninh Thuân (Centre). Photo : CVN

Le rendement d’asperges vertes est élevé et sa commercialisation a le vent en poupe. Plusieurs planteurs locaux sont sortis de la pauvreté et certains d’entre eux ont même fait fortune grâce à la culture de cette plante.

C’est le cas de Vu Van Thuân, domicilié dans la commune de Xuân Hai, district de Ninh Hai. Auparavant, il cultivait les vignobles et les pommiers sur une superficie de 4.000 m², bien qu’il se consacrait corps et âme à ses plantations, il n’à pas su concurrencer avec  les autres plantes, laissant sa famille en difficulté.

Depuis 2014, il s’est mis à planter, à titre expérimental, les asperges vertes sur ses parcelles de terre. Un résultat surprenant s’en est suivi, en effet, il empochera près de deux millions de dôngs par jour grâce à la vente de ses pousses d’asperges.

Élargir la superficie de culture d’asperges

«Avec un coût d’investissement initial de 15 millions de dôngs/1.000 m², six mois ont suffi à la récolte des asperges, avec les soins adaptés et une bonne technique agricole», partage M. Thuân. Selon lui, pour avoir des asperges de qualité, les planteurs sont obligés de les arroser avec de l’eau propre.

Avec un tarif de 70.000 à 90.000 dôngs/kg, les planteurs peuvent faire un bénéfice net de 350 à 450 millions de dôngs sur un hectare, soit le triple et même le quadruple des autres végétaux plantés sur une même superficie.

Selon Trân Huu Nhân, chef du Bureau de l’agriculture et du développement rural du district de Ninh Hai, les habitants locaux ont gagné une bonne rentabilité avec la plantation d’asperges. Dans un futur proche, le secteur agricole du district mettra en œuvre l’aménagement des plantations par catégorie et par niveau de bénéfice.

«Le district de Ninh Hai compte transformer les rizières aux rendements faibles en plantations d’asperges vertes», indique M. Nhân.
 
Des asperges exposées et vendues dans un marché provincial. Photo : CVN

Selon les experts, le climat local est approprié à la culture d’asperges vertes, notamment en ce qui concerne le changement climatique. En effet, la sélection de ces plantes pouvant résister à la rigueur climatique et pouvant à la fois donner une valeur économique élevée est un atout pour le développement agricole.

À l’heure actuelle, la province de Ninh Thuân recense plus de 50 ha de plantations d’asperges vertes, pour un rendement moyen de 12-14 tonnes/an.

Ces plantes sont essentiellement consommées dans les grandes villes comme Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. Cette province est en train de planifier des localités destinées à la culture de cette plante et d’encourager les planteurs à participer à la culture des asperges tout en ayant recours aux hautes technologies sur une superficie de 200 ha dans la commune d’An Hai, district de Ninh Phuoc. – CVN/VNA