lundi 21 août 2017 - 15:36:33

ASEAN et Chine renforcent la coopération dans le sauvetage en Mer Orientale

Imprimer

Un séminaire intitulé "Renforcement de la coopération ASEAN-Chine dans la recherche et le sauvetage des personnes et des navires naufragés en Mer Orientale" a été organisé mercredi à Hanoi par l'Académie Diplomatique du Vietnam.

Une quarantaine d'officiels et d'experts venus de l'ASEAN et de Chine, ainsi que des organes compétents dans ce domaine du Vietnam y ont participé.

Cet événement s'inscrivait dans le Plan d'action pour mettre en oeuvre le Statut guidant l'exécution de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), adoptée par les hauts officiels de l'ASEAN et de la Chine lors d'une réunion en janvier 2012 à Pékin.

Le séminaire visait à chercher des mesures de renforcement de la coopération entre l'ASEAN et la Chine dans la recherche et le sauvetage des personnes et des navires naufragés en Mer Orientale, contribuant à consolider la paix, la stabilité et l'ordre en Mer Orientale et à édifier un climat de confiance entre l'ASEAN et la Chine dans le contexte où les différends à propos de la souveraineté et du droit souverain en Mer Orientale ne sont pas radicalement réglés.

Dans son discours, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Quang Vinh, a insisté sur la signification importante de la DOC pour le maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale, ajoutant que l'ASEAN et la Chine avaient surmonté nombre de difficultés et défis pour parvenir en 2002 à la DOC et, plus récemment, à la Déclaration commémorant les dix ans de la signature de ce document.

L'ASEAN a adopté en juillet 2012 la Déclaration sur les Principes en six points de l'ASEAN sur la Mer Orientale. Les négociations pour parvenir au Code de conduite en Mer Orientale (COC) sont attendues, a ajouté M. Pham Quang Vinh.

Il a souligné que la DOC constitue un document d'empreinte entre l'ASEAN et la Chine et témoigne de l'engagement commun pour le respect du droit international, de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, des principes de faire preuve de retenue, de ne pas complexifier la situation, de ne pas recourir à la violence ou menacer d'y recourir, de régler les différends par des mesures pacifiques. Ce sont les règlements essentiels déterminés dans la DOC, parallèlement aux mesures sur l'édification de la confiance.

Faisant part de son estimation quant à la situation actuelle en Mer Orientale, M. Pham Quang Vinh a précisé que la situation était complexe. Cette région comporte de nombreux risques, sans compter les éléments comme le climat, l'inattention des personnes, les épidémies, les incidents techniques des navires causant des accidents en mer.

Dans un but humanitaire, l'ASEAN et la Chine doivent trouver, ensemble, une politique de coopération, des mesures de coordination dans la recherche et le sauvetage. Dans la région, il existe des modèles de coopération bilatérale et multilatérale en la matière, a-t-il fait remarquer.

Etant un Etat côtier, avec le souhait et la volonté d'édifier la confiance et de coopérer pour la paix, la stabilité en Mer Orientale, le Vietnam s'intéresse à la coopération dans la recherche et le sauvetage des personnes et navires en accident en mer. En 2010 où le Vietnam a assumé la présidence de l'ASEAN, il a proposé l'initiative de coopération au sein de l'ASEAN en la matière et la Déclaration de l'ASEAN sur la coopération dans la recherche et le sauvetage des personnes et des navires en mer a été adoptée, a fait savoir M. Pham Quang Vinh.

Le séminaire à Hanoi est la poursuite de cette initiative dans le cadre de la coopération ASEAN-Chine. Il s'est penché sur l'élaboration des mesures communes pour soutenir les personnes et les navires naufragés en mer, sur les éléments affectant la coopération en la matière et sur les propositions concrètes pour resserrer cette coopération.

Clôture le 20 juin. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres