Dans une usine de transformation de crevettes. Photo: doanhnghiep.vn

Hanoi (VNA) - Selon Truong Dinh Hoe, secrétaire général de l’Association des transformateurs et des exportateurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), cette association professionnelle ambitionne un chiffre d’affaires à l’export de produits aquatiques de plus de 7 milliards de dollars en 2016, ce qui représente une croissance annuelle de 6,3 %.

«L’export des produits aquatiques est généralement difficile, mais devrait être meilleur que l’année dernière grâce aux crevettes, calmars, pieuvres et poissons de mer…», a déclaré M. Hoe.

En effet, malgré une tendance baissière depuis 2015 et ​la concurrence de plus en plus rudes d'autres exportateurs comme l'Inde, l'Indonésie, l'Equateur et la Thaïlande..., les exportations de crevettes vietnamiennes devraient atteindre cette année de 3,2 à 3,3 milliards de dollars, +12% en un an, et ce grâce à l’accord de libre-échange avec la République de Corée, l’ASEAN, le Japon et l’Union européenne.

Selon les prévisions, les exportations de thon devraient dégager 500 millions de dollars cette année, + 8%, de calmars et pieuvres, 470 million, +10%, et les autres produits aquatiques, 1,3 milliard, +5%.

S’agissant des poissons tra (pangasius), selon M. Hoe, les exportations ne devraient atteindre que 1,5 milliard de dollars cette année, soit un recul d'environ 5%, du fait de la décision finale du département américain du Commerce à l’issue de la 11e phase d'examen administratif (POR 11) qui fixe une taxe anti-dumping relativement élevée, de 0,69 dollar/kg. -CPV/VNA