dimanche 20 août 2017 - 00:06:27

Approbation du programme de protection des enfants 2016- 2020

Imprimer

Le Vietnam est l'un des premiers pays à avoir ratifié la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Premier ministre vient d’approuver le Programme national de protection des enfants pour la période 2016-2020, en vue de les protéger contre les abus et les circonstances particulières (en cas de divorce, de décès des parents, etc.).

Ce programme vise à réduire le pourcentage des enfants tombés dans des circonstances particulières à 5%. De plus, 90% de ces enfants seront soutenus pour s'intégrer plus facilement dans la société et avoir accès à des opportunités de développement.

Pour réaliser ces objectifs, il est nécessaire de mettre en place des campagnes de communication et d'éducation pour sensibiliser les gens sur ce problème et améliorer les c​apacités des autorités locales, organisations, écoles, et des familles dans la protection des enfants. Ces campagnes ont aussi pour but d'accroître les compétences des fonctionnaires et du personnel en charge de la protection de l'enfance.

Le nouveau programme vise également à améliorer davantage les institutions et développer des services professionnels sur la protection des enfants.

Les bénéficiaires du programme seront en priorité les mineurs âgés de 16 à moins de 18 ans, en particulier ceux dans des circonstances particulières, issus des groupes ethniques minoritaires et les adolescents issus de milieux défavorisés.

Le Vietnam est l'un des premiers pays à avoir ratifié la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant.

Le Programme national de protection des enfants  pour la période 2011-2015 a enregistré des résultats significatifs. Le pourcentage d'enfants dans des circonstances particulières a été ramené à 5,6% en 2015 contre 6% en 2011, et 85% des enfants dans des circonstances particulières ont ​bénéficié d'une assistance ​en matière d'intégration et d'accès à des opportunités de développement. - VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres