Ninh Thuân (VNA) - Cette année, à côté des fleurs et des plantes d’ornement habituelles, le marché du Têt pour cette année du Coq offre nombre de nouveaux produits, dont des vignes ornementales de la province de Ninh Thuân (Centre), la reine du raisin du Vietnam.

Le vigneron Mach Van Huy plante des pieds de vigne.


Ces jours-ci, les viticulteurs de Ninh Thuân se hâtent de préparer des pots de vignes d’ornement pour le Têt. Il s’agit de nouveaux produits de cette toute proche année du Coq qui semblent d’ores et déjà appréciés des amateurs de verdures.

Selon les propriétaires de ce vignobles, en quelques mois, plusieurs dizaines de milliers de commandes ont été reçues. Toutefois, des conditions météorologiques défavorables, à commencer par une forte sécheresse suivie d’inondations, ne leur ont pas permis d’y satisfaire totalement, malgré leurs efforts.

Nguyên Van Tuân, viticulteur de son état, explique : «En effet, cette année, je n’ai pas pu répondre à toutes les commandes de commerçants, sur plus de 10.000 pots, nous n’avons pu en livrer que 2.000, soit 20% seulement… Hanoi et les provinces septentrionales en ont de grands besoins».

Des pots de vignes ornementales.

Le vigneron Mach Van Huy confirme cette tendance : «Les demandes pour le Têt augmentent, nos nouveaux produits étant très attrayants. Cela nous permet de diversifier notre offre tout en nous inscrivant dans une mode».

Pour préparer ces pots de vignes ornementales, les cultivateurs s’y sont pris tôt. Un plant de vigne en pot doit posséder racines, tronc, fleurs, ou plutôt, si possible, des grappes. Selon les exigences du commerçant, chaque plant doit avoir une ou deux belles grappes qui agrémenteront les jours du Têt, sachant qu’il doit survivre à cette période festive pour être repiqué.

La vendeuse Trân Thi Tam, originaire du Thanh Hoa, explique : «Pour ce Têt, la demande en abricotiers (ochna integerrima) a baissé, alors que celle de vignes ornementales est très grande. Cette année, en dehors de les commercialiser, j’en offre aussi à mes proches et à mes amis. Il faut dire que la vigne porte chance».

Un pot de vigne ordinaire coûte d’entre 80.000 et 100.000 dôngs à l’achat chez le producteur, ce qui est très abordable. Finalement, c’est un nouveau segment, inattendu, pour les viticulteurs de Ninh Thuân. -CVN/VNA