Les participants à la réunion du Comité du commerce et des investissements l'APEC (CTI) sur le commerce et l’investissement. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) - Le Comité du commerce et des investissements (CTI) de la Coopération Économique Asie-Pacifique (APEC) s’est réuni le 13 mai dans le cadre de la deuxième séance plénière des hauts officiels de l'APEC (SOM 2) et des réunions connexes à Hanoï.

Lors des réunions du CTI, les participants des économies membres de l'APEC vont discuter du contenu des déclarations définies pour être approuvées lors des prochaines réunions, y compris la Réunion des ministres chargés du commerce de l’APEC (MRT), la Réunion ministérielle de l'APEC (AMM) et la Conférence des dirigeants économiques de l'APEC (AELM). Ils vont débattre également des contributions de l'APEC à la 11e Conférence ministérielle de l'OMC.

Par ailleurs, les délégués vont donner des avis sur ​les délais concernant la rédaction de rapports sur les progrès réalisés par les économies membres dans la réalisation des objectifs de Bogor, la vision post-2020 de l'APEC sur le commerce et l'investissement, le plan de travail pour 2017 sur l'Accord de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP), et le document-cadre sur la facilitation du commerce électronique transfrontalier.

Au cours des trois jours de réunions, le CTI examine également la connexion des chaînes d'approvisionnement, y compris la mise en œuvre et la supervision de la réalisation de la deuxième phase du plan d'action du cadre de la chaîne d'approvisionnement.

Les autres questions à l'ordre du jour comprennent l'intégration économique régionale, la connectivité et la facilitation du commerce et la promotion des réformes dans l'APEC.

Dans un rapport préliminaire sur la deuxième phase des progrès de l'APEC vers les objectifs de Bogor, l'unité d'appui aux politiques de l'APEC(PSU) a déclaré que, de 1994 à 2014, le commerce des produits de base dans la région a progressé de 7,8% par an en moyenne, pour s'établir à 18,4 milliards de dollars en 2014. Notamment, le commerce intra-APEC a quadruplé. Le chiffre d’affaires du commerce dans le secteur des services a également affiché une croissance annuelle de 7,6%.

Le tarif de ​la nation la plus favorisée  de la région a diminué de près de moitié, passant de 11% en 1996 à 5,5% en 2014. Le taux de produits bénéficiant ​d'une exonération de taxes au sein de l'APEC est passé de 27,3% en 1996 à 45,4% en 2014.

Fin 2015, les économies membres de l'APEC étaient signataires de 152 accords de libre-échange et d'accords commerciaux régionaux, dont 61 ont été créés entre les économies membres. -VNA