Nha Trang (VNA) – La première conférence des hauts officiels de l’APEC (SOM 1)  et les réunions connexes se sont poursuivies pour la 10e journée de travail, le 27 février dans la ville balnéaire de Nha Trang (Centre), avec au menu notamment la facilitation du commerce, les finances, la réalisation des objectifs de Bogor.

Réunion du Comité de pilotage de la coopération économique et technique (SCE) et du Comité du budget et de la gestion de l’APEC (BMC). Photo : VNA

Les délégués se sont penchés lors de la première session plénière du Comité de l’économie (CE) sur la situation de la coopération de l’APEC dans les domaines de la facilitation du commerce, l’administration et le droit des entreprises, la réforme administrative, la gouvernance de l’Etat et les perspectives économiques régionales.

Dans ses prévisions, l’APEC Policy Support Unit (PSU), un organe de recherche et d’analyse de l’APEC, avait estimé que la croissance de l’APEC atteindrait environ 3,3% en 2016, supérieure à la croissance mondiale de 3,1%, quoique inférieure aux 3,5% en 2015.

L’APEC, qui regroupe 21 économies membres représentant près de 60% du PIB mondial, devrait faire légèrement mieux d’ici 2019 et connaître une croissance de plus en plus stable, malgré des incertitudes qui pèsent sur ces prévisions de croissance.

Le Comité du budget et de la gestion de l’APEC (BMC) et le Comité de pilotage de la coopération économique et technique (SCE) se sont réunis sur divers aspects de la gestion et du budget susceptibles de contribuer à la mise en œuvre de la politique d’amélioration des capacités de l’APEC au travers de la coopération économique et techniques.

Le Comité du commerce et de l’investissement (CTI) a poursuivi ses débats sur les grands dossiers comme le soutien au système de commerce multilatéral et à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la réalisation des Objectifs de Bogor, les perspectives de la création de la zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP), les questions du commerce et de l’investissement de nouvelle génération.

Les délégués se sont focalisés sur la promotion de la connectivité régionale, se focalisant sur la coopération et le développement des chaînes d’approvisionnement, la création des conditions favorables à la participation des micros, petites et moyennes entreprises au marché mondial, la croissance verte, les services, l’investissement.

Lors de leur dernière journée de travail, les groupes de partenariat politique sur la sécurité alimentaire, et de la pêche et de l’océan ont adopté les plans de travail de 2017, et discuté des préparatifs et des apports des groupes au dialogue politique de haut niveau sur la sécurité alimentaire, l’agriculture durable en réponde au changement climatique, prévu en août 2017 à Cân Tho. – VNA