Le développement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) est l’un des objectifs importants de l’Année de l’APEC 2017. Photo : Thanh Vu/VNA/CVN.


Hanoi (VNA) - Le développement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) est l’un des objectifs importants de l’Année de l’APEC 2017 pour améliorer leur compétitivité.

Soutenir les entreprises dans leur approche des technologies numériques, le développement de leurs capacités en technologies, et créer un environnement de politiques favorables aux MPME, voici les préoccupations majeures des 21 économies membres du forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

L’APEC 2017 est prêt à approuver le Plan d’action 2017 pour accélérer le développement des MPME et leur participation à la chaîne de valeur mondiale dans les secteurs des logiciels, du tourisme, de la logistique et du design.

Une stratégie pour les MPME

Au Vietnam, lesdites entreprises contribuent de 45% au PIB et de 31% aux rentrées fiscales, en employant par ailleurs cinq millions de personnes. Le Vietnam, en collaboration avec la Thaïlande et le Pérou, propose une stratégie pour des MPME durables et respectueuses de l’environnement, et lance des initiatives en vue d’améliorer leur compétitivité par l’utilisation de l’e-commerce transnational.

Ces entreprises représentent 97% des entreprises de la région Asie-Pacifique et de 20% à 50% du PIB de la plupart des économies membres. Elles sont un moteur de croissance, d’innovation et de créativité.

Conscients du rôle de ces entreprises, depuis 2012, les dirigeants des économies membres du forum privilégient la coopération au développement économique et technique pour améliorer leurs capacités.

Lors des deux sommets de l’APEC de 2015 et de 2016, la question des MPME a toujours été abordée. En 2015, aux Philippines, les conférenciers ont adopté le Plan d’action de Boracay sur la mondialisation de ces entreprises. Leur soutien est mis en œuvre régulièrement et annuellement par les pays membres.

L’une des premières priorités des 21 économies membres du forum est de poursuivre leur soutien afin d’améliorer leur compétitivité et leur innovation. C’est ce qu’a indiqué Denis Hew, directeur de l’Unité de soutien de politiques de l’APEC (APEC Policy Support Unit en anglais).

L’Année APEC 2015, aux Philippines, a lancé un programme d’action afin d’aider ces entreprises à se développer. Les 21 économies membres de l’APEC envisagent annuellement de les soutenir sur plusieurs plans. Cette année, elles discuteront des mesures de facilitation de leur accès aux technologies numériques, d’assistance au développement de leurs capacités et à l’amélioration de leurs ressources humaines. Denis Hew a souligné que favoriser l’activité des MPME est considéré être un objectif stratégique de l’APEC qui organisera des dialogues durant lesquels la communauté des entreprises pourra partager les défis rencontrés dans la région en vue de définir les mesures les plus efficaces pour y remédier. L’initiative la plus efficiente à ce jour est la délivrance d’une carte spéciale aux hommes d’affaires de l’APEC pour faciliter leur mobilité dans toute la région. Actuellement, les 21 économies membres du forum s’efforcent d’exploiter davantage cette initiative.

Une bonne opportunité pour l’intégration

Le Vietnam accueille toutes les activités organisées dans le cadre de l’Année de l’APEC 2017, placée sous le thème «Créer un nouveau dynamisme, favoriser un avenir partagé». Le pays et les autres membres de l’APEC souhaitent accélérer l’intégration internationale, la connexion et stimuler la croissance en Asie-Pacifique.

L’APEC s’intéresse particulièrement au développement des micros, petites et moyennes entreprises. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN


On attend une série d’activités des entreprises vietnamiennes durant cette Année de l’APEC, notamment de la part de la Chambre d’Industrie et de Commerce du Vietnam (VCCI). Avec une vingtaine de grandes évènements et près de 160 réunions prévues dans huit villes et provinces du pays, les entreprises vietnamiennes auront des opportunités de présenter leurs produits à de potentiels partenaires étrangers, de s’impliquer pleinement dans le réseau de production mondial, ainsi que de promouvoir leurs affaires.

Selon l’agenda, cette année, la VCCI prendra en charge l’organisation des activités et événements destinés aux entreprises comme le forum des start-up de l’APEC, les événements en marge de la conférence des ministres chargés des PME, la conférence du Conseil consultatif des hommes d’affaires de l’APEC 4 (ABAC 4), le sommet des affaires du Vietnam, celui des chefs d’entreprises, ainsi que le dialogue entre les dirigeants des économies du forum et les membres de l’ABAC.

Le président de la VCCI, Vu Tiên Lôc, a souligné l’importance de la coopération interentreprises au sein de l’APEC. «Le gouvernement vietnamien apprécie la participation de la communauté des entreprises aux activités de dialogue avec des organes gouvernementaux, ainsi que le renforcement de la coopération au commerce et dans l’investissement avec des partenaires du forum», a-t-il noté. «L’APEC 2017 sera une grande opportunité pour le Vietnam et les entreprises nationales, pour les dix années à venir, d’évoluer dans leurs conceptions et de définir des modalités d’intégration», a affirmé Nguyên Minh Vu, vice-directeur du comité permanent du Secrétariat de l’APEC Vietnam. –CVN/VNA