Le président de l'AN du Vietnam Nguyen Sinh Hung à la  séance d'interpellations du 11 juin lors de la 9e session de l'AN. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le 16 novembre, l’Assemblée nationale de la 13e législature a commencé sa séance d’interpellations "inédite" lors de laquelle tous les membres du gouvernement doivent être présents pour répondre directement aux questions des députés relatives à leurs domaines de compétence.

Dans la matinée, le président de l’AN Nguyen Sinh Hung a prononcé une allocution d’ouverture de la séance d’interpellations. Le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a, au nom du gouvernement, présenté le rapport sur la mise en œuvre des résolutions de l’AN sur les supervisions thématiques et les interpellations depuis le début de la 13e législature jusqu’à 2015.

Après, le président de la Cour populaire suprême Truong Hoa Binh, le procureur du Parquet populaire suprême Nguyen Hoa Binh ont présenté leurs rapports sur l’exécution des résolutions de l’AN sur ces mêmes activités.

Le responsable du bureau de l’AN, Nguyen Hanh Phuc, a présenté un rapport de contrôle en la matière. Le chef de la Commission des aspirations du peuple relevant du Comité permanent de l’AN, Nguyen Duc Hien, a présenté un rapport sur la supervision du traitement des propositions adressées par des électeurs à la 9e session de l’organe législatif, ainsi que ses résultats.

Les députés ont ensuite discuté de l’application des résolutions de l’AN sur les supervisions thématiques et les interpellations depuis le début de la 13e législature, et posé des questions sur ce sujet.

Auparavant, lors d'une rencontre avec la presse, le président du Bureau de l'AN Nguyen Hanh Phuc a affirmé que les ministres devaient faire le bilan de la mise en œuvre des missions mentionnées dans la Résolution de l'AN avant la fin de leur mandat, y compris les missions en suspens.

Selon Nguyen Hanh Phuc, après des séances d'interpellations, l'AN va élaborer une Résolution pour l'envoyer à la session prochaine pour une supervision continue.

Comme prévu, les séances d'interpellations dureront deux jours et demi. Lors de la dernière séance d'interpellations, le 18 novembre, le Premier ministre Nguyen Tan Dung aura 75 minutes pour rendre claires les questions ​posées et expliquer les inquiétudes des députés. -VNA