jeudi 17 août 2017 - 04:48:27

AN : les électeurs s'intéressent aux discussions sur la situation socioéconomique

Imprimer

Poursuivant l'agenda de la 8e session de sa 13e législature, l'Assemblée nationale (AN) a discuté en séance plénière de la situation socioéconomique de 2014 et des tâches pour 2015.

Cette séance, transmise en direct sur la radio et la télévision, a suscité l'attention des électeurs de l'ensemble du pays.

Des électeurs de la province montagneuse du Nord de Lao Cai se sont déclarés satisfaits de la stabilité de la situation socioéconomique du pays, malgré les changements politiques et les difficultés économiques survenus dans le monde.

M. Ha Ngoc Dong, retraité vivant dans la rue Ngo Quyen, quartier de Kim Tan, ville de Lao Cai, et de nombreux habitants locaux, se sont déclarés optimistes devant le développement de l'économie nationale, la détermination du Parti et de tout le sytème politique, la direction du gouvernement, ainsi que les efforts de tous les échelons, branches et entreprises comme de tout le peuple.

Il a estimé que le contenu des discussions reflétaient les problèmes brûlants de la vie comme dans l'emploi, la corruption, la pollution de l'environnement, les fléaux sociaux.

Partagent la même idée avec M. Dong, M. Duong Ba Truc, ancien vice-directeur du Service des Sciences et des Technologies de Lao Cai, a souhaité que l'AN s'intéresse davantage à la création d'emplois, à la garantie de l'ordre social, au perfectionnement des lois à leur respect...

Concernant les politiques d'encouragement au développement agricole, M. Tran Duy Viet, président de l'Association des paysans de la province de Lam Dong (Hauts Plateaux du Centre), a estimé que les politiques pour l'agriculture, les agriculteurs et les zones rurales se sont avérées efficaces, mobilisant les agriculteurs pour surmonter les difficultés et attirant des ressources humaines et matérielles pour l'édification d'une Nouvelle ruralité.

M. Dang Tien Thanh, de la commune de Long Khanh du district de Bao Yen, province de Lao Cai, a souhaité que l'Etat accorde davantage de privilèges aux agriculteurs et facilite leur accès au progrès scientifique, et que l'AN intensifie sa supervision de leur mise en oeuvre. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres