dimanche 20 août 2017 - 00:01:06

ALE : la filière des produits aquatiques se frotte les mains

VNA Imprimer

Dans la plupart des accords de libre-échange (ALE) dont le Vietnam est ou sera membre, l’aquaculture est l’un des secteurs les plus bénéficiaires grâce aux préférences en termes de tarifs ou de contingentement.

Les produits aquatiques bénéficient en effet le plus d’avantages dans les engagements de réduction tarifaire. Par exemple, selon les engagements dans l’ALE Vietnam – Chili, entré en vigueur le 1er janvier 2014, ce pays d’Amérique latine a accepté de supprimer sur 10 ans les barrières douanières pour 99,62% des produits vietnamiens exportés. Parmi les produits bénéficiant de tarifs douaniers de 0% immédiatement quand cet accord est entré en vigueur figurent produits aquatiques, café, thé, pétrole brut, fruits, viandes bovine, chaussures et certains produits textiles.

Concernant l’ALE Vietnam – République de Corée, signé en mai 2014, Pham Khac Tuyen, du département des marchés d’Asie-Pacifique (ministère de l’Industrie et du Commerce), a souligné que les crevettes et thons vietnamiens bénéficieront de préférences fiscales sur 10 ans, et les poissons-chats, tilapias, carpes, ophiocéphales maculés sur 3 ans… De même, lorsque l’ALE entre le Vietnam et l’Union eurasiatique entrera en vigueur, les exportations vietnamiennes de produits aquatiques dans 5 membres de cette union seront dynamisées. Grâce à l’ALE avec l’UE, les poissons et crevettes du Vietnam ne seront plus taxés à 10,8% comme actuellement.​ -CPV/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres