lundi 21 août 2017 - 04:13:05

Agir plus énergiquement pour accomplir les objectifs définis

Imprimer

La réunion périodique de juin du gouvernement est inaugurée lundi matin, sous l’égide du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

 

Hanoï (VNA) – La réunion périodique de juin du gouvernement a été inaugurée lundi matin, sous l’égide du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

La réunion évalue la situation socio-économique du pays au premier semestre de 2017 et discute des mesures pour accomplir les objectifs de développement socio-économique pour le reste de l’année.

Dans son intervention, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné que malgré les difficultés causées par la situation mondiale et régionale complexe, le travail de direction du gouvernement a observé des changements pour obtenir des résultats encourageants.

"Le Premier ministre et le gouvernement ont directement et régulièrement dégagé des difficultés auxquelles les entreprises font face pour promouvoir la production et les affaires ainsi qu​e réglé opportunément les questions pressantes de la population. Tout le système politique travaille main dans la main. Plusieurs ministères, services et localités ont pris des mesures drastiques pour le développement socio-économique dans leur sphère d’activité".

Le chef du gouvernement a indiqué qu’au premier semestre, les indices fondamentaux de l’économie ​étaient bons. Concrètement, l’économie est demeurée stable, l’inflation ​est restée baisse, la croissance ​est fortement repartie à la hausse pour atteindre 6,17 % au 2e trimestre, contre 5,15% au premier trimestre.

Selon les économistes, au premier semestre, la croissance économique s'est établie à 5,73%, avec la forte relance de l’agriculture et des services. De plus, le nombre de touristes étrangers au Vietnam a augmenté de 30 %, faisant du Vietnam l'un des 12 pays ayant la plus haute croissance touristique dans le monde.  L’Indice des taux directeurs d'achat (PMI - Purchasing Managers Index) au Vietnam s'est établi en juin à 53,6 points. Les exportations nationales ont augmenté de 19%. Les fonds d’IDE ont également connu une forte hausse, avec 19 milliards de dollars (+54,8%) sur un an.

La défense, la sécurité nationale et l’ordre public ont été maintenus. Le bien-être social a été garanti, avec plus de 83% de la population ayant une carte d’assurance-santé. Les relations extérieures ont obtenu plus de résultats, ce qui a permis au pays de renforcer les relations avec ses partenaires étrangers, ouvrant une nouvelle page pour l’afflux des IDE au Vietnam.

Par ailleurs, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé aux membres du gouvernement d’indiquer franchement quelles sont les entraves ​à la croissance comme, entre autres, les difficultés dans l’écoulement des produits agricoles, notamment de la viande du porc et des volailles ; de la faible croissance de l’industrie, notamment du pétrole et du gaz (- 11,8%) ; du retard dans le décaissement des investissements publics et dans l’actionnarisation des entreprises publiques, sans compter les affaires d’intoxication alimentaire, d’abus ​d'enfants en tous genres, de pollution de l’environnement, de destruction des forêts, de sécurité routière…  

Selon le Premier ministre, il faut une croissance de 7,42% au second semestre pour assurer l’objectif de 6,7% pour l’ensemble de l’année. Une mission qui n’est pas facile mais faisable, si l'on s'en réfère aux tendances de relance de nombreux secteurs. En outre, plusieurs organisations internationales ont ​fait état que l’économie vietnamienne avait progressé de 12 rangs en termes d’indice mondial de l’innovation, selon un rapport publié par l’Université Cornell, l’INSEAD et l'Organisation mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).

[Le Vietnam progresse de 12 places dans l’Indice mondial de l'innovation]

Le Premier ministre a demandé aux membres du gouvernement et aux autorités locales de continuer d'avancer des mesures pour enlever les obstacles, favoriser la commercialisation des produits agricoles, accélérer le décaissement des investissements, l’actionnarisation des entreprises publiques et la réforme administrative, tout en assurant la protection de l’environnement.

Le Premier ministre leur a enfin demandé de redoubler d’efforts, d’agir plus vigoureusement et de mener des réformes plus rigoureuses, notamment dans les zones économiques de pointe et les grandes villes du pays. -VNA

 

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres