​Mme Nga présente son livre dans la ville de Valenton. Photo: VNA
 

Paris (VNA) - Tran To Nga, une Viet Kieu de France, victime de l'agent orange, qui a intenté un procès contre 26 compagnies chimiques américaines, a rencontré le 25 mars des habitants de la ville de Valenton, département du Val-de-Marne, en banlieue de Paris, pour présenter son livre  "Me terre empoisonnée". 

Ce livre a été publié en mars 2016 par l​es Éditions Stock. ​En 300 pages, il raconte la vie de Mme Nga, qui a vé​cu et travaillé dans les régions contaminées par l'agent orange durant la période 1966-1970. Elle a partagé la douleur devant la perte de proches et raconté le procès qu'elle mène au nom de toutes les victimes de l'agent orange vietnamiennes.

Françoise Labat, maire adjointe de Valenton, a indiqué que cette rencontre revêtait une signification importante. Valenton organisera ​d'autres rencontres sur ce sujet pour bénéficier de soutiens ​dans la lutte pour la justice des victimes vietnamiennes de l'agent orange, a-t-elle ajouté.

 

Mme Nga fut reporter de guerre de l'Agence d'Information de Libération - l'un des deux organes prédécesseurs de l’Agence Vietnamienne d’Information. 

En tant que victime directe de l’agent orange et témoi​n du malheur de nombreuses familles vietnamiennes ​comme de ses compatriotes et de ses collègues victimes de produits toxiques, elle a décidé en 2014 de poursuivre en justice, seule, ​26 compagnies chimiques américaines.​​

Le procès intenté par Mme Nga a ​démarré le 16 avril 2015 au Tribunal de Grande instance d’Évry, en banlieue parisienne. Mais de nombreux incidents ont été causés par la partie adverse pour retarder la procédure. Six audiences ont déjà eu lieu. -VNA