lundi 21 août 2017 - 23:05:21

Adhésion du Vietnam à l’ASEAN : première percée dans son processus d’intégration au monde

Imprimer

L’adhésion du Vietnam à l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) a marqué un jalon important et été la première percée dans son processus d’intégration au monde.

Cette signification importante a été mise en exergue par le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors d’une interview accordée à la presse à l’occasion des 20 ans de l’adhésion du Vietnam à l’ASEAN, le 28 juillet 1995.

Sur l’importance de la décision d’adhésion du Vietnam à l’ASEAN comme ses contributions au cours des 20 années passées, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a souligné que la décision d’adhérer à l’ASEAN a été un pas stratégique judicieux et clairvoyant du Parti et de l’Etat car elle a apporté au pays des intérêts importants et nécessaires, le plus important étant la création d’un environnement international favorable à l’œuvre d’édification et de défense de la Patrie.

Cette adhésion à l’ASEAN a contribué à mettre en œuvre la politique de multilatéralisation et de diversification des relations extérieures définies par le 7e Congrès national du Parti communiste du Vietnam.

En outre, les résultats de cette adhésion ont servi de base pour le processus de renouvellement de la pensée extérieure du Vietnam, celle d'une intégration large, profonde et intégrale au monde.

Par rapport à d’autres pays membres de l’ASEAN, le Vietnam, dans une certaine mesure, se trouve encore au-dessous de leur niveau de développement. Cependant, le Vietnam peut être fier de ses contributions importantes à l’association régionale durant ces vingt années écoulées.

Aussitôt après son adhésion à l’ASEAN, le Vietnam a encouragé l’ASEAN à faire entrer le Cambodge, le Laos et le Myanmar au sein de cette association régionale, malgré les nombreuses entraves. Il est devenu une passerelle reliant l’Asie du Sud-Est territoriale à celle maritime et insulaire afin qu’en 1999, le rêve d'une grande Famille de l’ASEAN de 10 nations membres est devenu réalité.

Sur le plan stratégique, de concert avec d’autres pays membres, la bonne « gouvernance » de l’ASEAN est la contribution la plus grande du Vietnam. A noter aussi l'empreinte du Vietnam dans les documents stratégiques de l’ASEAN comme la Vision 2020, la Déclaration de la concorde de l'ASEAN II, la Charte de l’ASEAN, le Processus d’édification de la Communauté de l’ASEAN (2009-2015). Actuellement, le Vietnam est en train de participer activement à l’édification de la Vision de la Communauté de l’ASEAN de l’après 2015…

Trois ans seulement après son adhésion à l’ASEAN, le Vietnam a organisé avec succès le 6e Sommet de l’ASEAN à Hanoi en décembre 1998. Il a bien accompli sa présidence de l’ASEAN en 2010.

En particulier, le Vietnam a joué un rôle important dans l’élargissement et l’institutionnalisation du cadre des relations de l’ASEAN avec les grands pays et partenaires importants. Durant l'année de présidence de l’ASEAN du Vietnam, en 2010, la décision d’élargir le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS) avec l’adhésion des Etats-Unis et de la Russie, l'organisation de la première Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN élargie (ADMM+), la mobilisation pour que le Vietnam représente l’ASEAN au Sommet du G20 en République de Corée et au Canada expriment sa vision stratégique dépassant le cadre régional.

On peut dire que le Vietnam a, de concert avec l’ASEAN, prouvé que l’avenir de la région sera mieux défini par la voie d’intégration, du dialogue et de la coopération, a affirmé le vice-Premier ministre Pham Binh Minh.

S’agissant des préparatifs pour que le Vietnam profite des opportunités comme surmonte les défis une fois la Communauté de l’ASEAN créée, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a indiqué que le Vietnam a participé positivement et a apporté des contributions importantes au processus d’édification de la Communauté de l’ASEAN.

Dès que l’ASEAN a défini l’objectif d’édification de sa Communauté, le Vietnam a élaboré des objectifs, orientations, mesures et étapes conformes pour profiter des opportunités et surmonter les défis dans son processus d’intégration à l’ASEAN.

L’intégration à l’ASEAN est une partie importante, et figure à ce titre dans les programmes et plans d’actions pour mettre en œuvre les objectifs d’intégration régionale et internationale du Parti et de l’Etat. Le Vietnam a mené positivement nombre de programmes d’actions nationaux afin d’améliorer ses capacités sur les plans de la politique extérieure, de la sécurité, de la défense, de l’économie, de la culture et de la société. Il a constamment réexaminé les engagements et accords de coopération de l’ASEAN et la situation pour réajuster à temps ses politiques et mesures. Il consolide et renforce l’organisation des appareils et la coordination entre les ministères et secteurs participant à la coopération de l’ASEAN. Il impulse la formation et le perfectionnement des cadres, la sensibilisation sur l’ASEAN et encourage la participation de toutes les couches de la population au processus de connectivité de l’ASEAN.

Selon le vice-Premier ministre Pham Binh Minh, la formation de la Communauté de l’ASEAN a créé autant d'opportunités que de défis au Vietnam comme à d’autres pays membres.

Il a également insisté sur le thème principal de l’ASEAN de cette année qui est de « considérer l’homme comme le centre ». Il s’agit de l’objectif de l’ASEAN ces derniers temps comme dans l’avenir quand la Communauté de l’ASEAN sera créée.

L’intégration à l’ASEAN comme au monde sont une œuvre commune, non seulement des organes gouvernementaux mais encore de l’ensemble du peuple. Le gouvernement souhaite que tous les habitants participent activement au processus de connectivité de l’ASEAN, a conclu le vice-Premier ministre Pham Binh Minh. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres