Le secrétaire général du PCV Nguyen Phu Trong (milieu) et des représentans de grands groupes économiques du Japon. Photo : VNA

Poursuivant sa visite officielle au Japon, le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), M. Nguyen Phu Trong, a eu le 17 septembre à Tokyo des rencontres avec le président du Parti démocrate du Japon (PDJ), Okada Katsuya, et le président du Présidium du CC du Parti communiste japonais, Kazuo Shii.

Lors de sa rencontre avec le président du PDJ, Okada Katsuya, M. Nguyen Phu Trong a affirmé que le Parti et l’Etat vietnamiens prennent en considération leurs relations avec le Japon, le considérant comme un partenaire important de premier rang  sur le long terme, et souhaitent s'efforcer, avec le Japon, de davantage promouvoir les bonnes relations entre les deux pays.

Il s'est déclaré convaincu que le PDJ continuerait de contribuer activement et efficacement au développement des relations ​bilatérales.

Le président Okada Katsuya a souhaité valoriser davantage les résultats de la coopération de ces dernières années entre le PDJ et le PCV, notamment par l’intermédiaire d'échanges entre les deux Partis et entre les jeunes des deux pays.

Les deux parties ont échangé leurs opinions sur les récentes évolutions en Mer Orientale, estimant que tous les différends en mer doivent être réglés par voie pacifique, conformément au droit international, sans recours à la force ni menace d'y recourir.

A cette occasion, MM. Nguyen Phu Trong et Okada Katsuya ont assisté à la cérémonie de signature d’un mémorandum de coopération entre les deux partis.

Recevant le président du Présidium du CC du Parti communiste japonais (PCJ), Kazuo Shii, le secrétaire général du PCV Nguyen Phu Trong a remercié pour le soutien positif du PCJ de l’oeuvre révolutionnaire du Parti et du peuple vietnamien, ainsi que pour les contributions importantes du PCJ au développement des relations bilatérales.

Le Parti et l’Etat vietnamiens poursuivent leur politique extérieure de paix, d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations internationales, a-t-il souligné pour affirmer que le PCV prend en considération ses relations de solidarité et d’amitié  traditionnelle avec le PCJ, demandant aux deux partis de renforcer leurs échanges d'informations, d'intensifier leur coopération, d'échanger en matière de théorie et de pratique, ainsi que de coopérer étroitement au sein des forums régionaux et internationaux, afin de contribuer à la paix, à la stabilité et au développement dans la région comme dans le monde.

MM. Nguyen Phu Trong et Kazuo Shii ont également échangé sur les évolutions complexes dans la région.

Le Vietnam est déterminé à régler les différends en mer de manière pacifique et conformément au droit international, dont la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, à appliquer strictement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, ainsi qu'à parvenir à la signature du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

M. Kazuo Shii a estimé que les différends en mer doivent être réglés ​par voie pacifique et abordé l’Initiative de paix pour la région de l’Asie du Nord-Est du PCJ.

Il a ​vivement apprécié le développement des relations entre le PCV et le PCJ lors de ces derniers temps.

Le même jour, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a reçu les responsables de la Fédération des organisations économiques du Japon (KEIDANREN).

Il a souhaité que la KEIDANREN continue d'exploiter les résultats obtenus ces derniers temps afin de contribuer au renforcement et au développement de relations de coopération approfondie entre les deux pays.

Il a salué  les initiatives de la KEIDAREN dans l’organisation de cette rencontre avec des dirigeants des g​roupes économiques de premier rang du Japon ayant une activité au Vietnam.

Le vice-président de la KEIDAREN, Hitoshi Ogita, a souligné que le Vietnam était un marché de consommation attrayant et une grande porte d’entrée ​du marché de l’ASEAN dont le développement est dynamique.

La KEIDANREN continuera de contribuer activement à la coopération économique Japon-Vietnam et à participer activement aux dialogues et aux consultations politiques, contribuant à l’amélioration de l’environnement d'affaires et d’investissement au Vietnam, comme à la formation de ressources humaines par l’octroi de bourses d’étude.

Le Japon a investi 37,3 milliards de dollars au Vietnam, devenant le plus important investisseur et le 4e partenaire en commerce du Vietnam. -VNA