jeudi 24 août 2017 - 12:01:33

Activités d'exploration pétrolière du Vietnam en Mer Orientale

Imprimer

Lors de la conférence de presse internationale organisée le 16 juin par le ministère vietnamien des Affaires étrangères, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a présenté des activités d'exploration pétrolière du pays en Mer Orientale. La VNA présente ci-dessous le texte fourni lors de cette conférence de presse par Nguyen Quoc Thap, adjoint au PDG du groupe vietnamien.


1. Activités d'exploration et d'exploitation gazo-pétrolières du Vietnam en Mer Orientale


Au cours de ces 40 ans derniers, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam met en oeuvre normalement des activités d'exploration et d'exploitation pétrolières sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam dont la zone Hoang Sa et ses environs.


Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a coopéré, coopère et coopérera avec de nombreuses sociétés pétrolières internationales en vue de mener des activités d'exploration et d'exploitation pétrolières sur toute l'étendue de la zone économique exclusive et du plateau continental du Vietnam.


Jusqu'à présent, le Groupe a signé 100 contrats d'exploration et d'exploitation pétrolières dont 61 sont toujours en vigueur. Le volume de travail effectué en termes de prospection, d'exploration et d'exploitation gazo-pétrolière dans la zone maritime et sur le plateau continental du Vietnam est le suivant : plus de 500.000 km de mesures sismiques 2D, plus de 50.000 km2 pour la sismique 3D et environ 900 puits.


Toutes ces activités gazo-pétrolières sont réalisées dans le périmètre du plateau continental ainsi que de la zone économique exclusive de 200 milles marins du Vietnam avec les détails qui sont les suivants :


Avant 1975.


Dès les années 1969-1970, le Vietnam a réalisé plus de 12000 km de prospection sismique 2D en menant des travaux de prospection magnétique et de gravimétrie aérienne sur le plateau continental du Sud du Vietnam (réalisés par la société Ray Geophysical Mandrel).


Durant les deux années 1973-1974, le Vietnam a coopéré avec la société Western Geophysical et Geophysical Services Inc. (Etats-Unis) pour réaliser des travaux de prospection sismique 2D: Projet WA74-HS (3.373 km) prospection pour la zone maritime du Centre du Vietnam dont l'archipel Hoang Sa du Vietnam ; Projet WA74-PKB (5.328 km) -prospection le long des côtes de Phu Khanh.


1975-1996 (année d'adhésion du Vietnam à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982).


1985-1993, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a réalisé le Schéma de prospection sismique pour la zone du Centre du Vietnam avec l'utilisation du bateau Malugin (l'ex-URSS) ; il a coopéré avec la société NOPEC (Norvège) pour réaliser des profils sismiques issus de l'explosion et collecter des données gravimétriques et magnétiques du 10ème au 15ème parallèle dont la zone de l'archipel Hoang Sa et ses environs. En 1993, l'Université de Hanoi et l'Université de Paris VI (France) ont utilisé le bateau Atalante, dans le cadre du programme “Ponaga” pour le recueil de données de gravimétrie, de magnétisme, des profils de sismique réflexion issus de couches peu profondes ainsi que pour la prise d'échantillons de couches de surface dans la zone maritime de l'archipel Hoang Sa, du Centre et du Sud-est du Vietnam.


De 1996 jusqu'à nos jours : Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam et des sociétés pétrolières internationales opèrent dans le périmètre du plateau continental et de la zone économique exclusive de 200 milles marins du Vietnam, dans le strict respect de la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer.


De 2007 jusqu'à maintenant, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a réalisé de manière continue de nombreux projets de prospection sismique 2D: prospection de l'ensemble du plateau continental du Vietnam (réalisée par la société norvégienne TGS-Nopec) ; Prospection pour la zone de Phú Khánh de l'Est (réalisée par la société singapourienne PGS) ; les travaux de prospection CSL-07, PV-08, PK-10, PVN12 dans la zone Hoang Sa et ses environs. Plus récemment, en avril 2014, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam et la société Murphy Oil (Etats-Unis) ont achevé les travaux de prospection sismique 2D de plus de 5.000 km dans la zone Sud de Hoang Sa.

Parallèlement aux travaux de prospection et d'exploration sur le terrain, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a réalisé plusieurs études d'évaluation des potentialités gazo-pétrolières du plateau continental et de la zone économique exclusive du Vietnam dans leur ensemble dont les zones de Hoang Sa, Truong Sa, Tu Chinh-Vung May. Plusieurs travaux de recherche et rapports réalisés par des chercheurs nationaux et internationaux portent sur l'évaluation de la structure géologique de la zone de Hoang Sa et de ses environs ainsi que sur leurs potentialités gazo-pétrolières. Ces travaux de recherche ont été publiquement présentés par de nombreux chercheurs vietnamiens et étrangers lors de nombreuses conférences internationales. Ils sont reconnus et hautement appréciés.

Ainsi, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a mise en oeuvre et met en oeuvre d'une manière normale et évidente ses activités de prospection et d'exploitation pétrolières sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam dont la zone de Hoang Sa et ses environs. Dans les temps à venir, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam et des sociétés pétrolières internationales continueront à entreprendre leurs activités normales sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive de 200 milles marins du Vietnam comme c'est le cas depuis 40 ans.


2. Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam proteste contre les activités gazo-pétrolières illégales de la Chine


Contre l'implantation illégale par la Chine, le 02 mai 2014, de la plate-forme Haiyan Shiyou et l'argument avancé par la Chine selon lequel "57 lots pétroliers du Vietnam se trouvent dans les zones maritimes disputées" lors de la conférence de presse internationale tenue à Pékin le 16/5/2014, le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam a protesté énergiquement, lors des conférences de presse tenues récemment à Hanoi.

Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam affirme que la Chine s'est basée sur sa revendication injustifiée de la "langue de boeuf" qui n'avait pas été acceptée par le monde entier, pour prétendre que les 57 lots pétroliers du Vietnam se trouvent dans les zones maritimes disputées, ce qui n'a aucun fondement, ni aucune valeur. La Chine a intentionnellement transformé les zones maritimes non disputées en des zones maritimes disputées avec ses revendications injustifiées et elle ambitionne de le faire. En réalité, toutes ces zones maritimes se trouvent totalement à l'intérieur du plateau continental et de la zone économique exclusive de 200 milles marins du Vietnam.


Ce n'est pas pour la première fois que la Chine entreprend des activités illégales de violation de la zone maritime du Vietnam. Contre les violations précédentes de la Chine, le Vietnam a protesté par voie diplomatique, lutté et mené des opérations de sensibilisation sur le terrain pour lui faire comprendre la raison et ne pas avoir des actes de violation à l'égard de la zone maritime du Vietnam. Voici ci-dessous un certain nombre de cas de violations de la zone économique exclusive et du plateau continental du Vietnam commises par la Chine contre lesquelles le Vietnam a protesté et pris des mesures d'endiguement :


1) En 2003 projet de mise en service de la plate-forme de forage Katan III à l'Est du lot 113 faisant l'objet d'une protestation énergique du Vietnam.


2) En 2006 réalisation par la Chine des travaux de prospection sismique 2D près de l'île de Tri Ton du Vietnam par le bateau Fen Dou 4, les forces d'exécution de la loi du Vietnam ayant pris des dispositions pour le faire partir.

3) En 2007 réalisation par la Chine des travaux de prospection sismique 3D via le bateau du maître d'oeuvre Western Geco, protestation du Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam contre Western Geco, convocation du représentant de Western Geco, demande à ladite société de mettre fin immédiatement aux actes de violation de la zone économique exclusive et du plateau continental du Vietnam, mise en garde avec la possibilité d'interdiction de participer aux appels d'offres au Vietnam.


4) En 2007-2008, location par la Chine d'une plate-forme de forage auprès de la société TransOcean pour les activités de forage de la Chine dans la zone de Hoang Sa, forte protestation du Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam et refus par le maître d'oeuvre TransOcean pour les activités de forage pour le compte de la Chine.

5) En juin-août/2010, location par la Chine du bateau Western Spirit en vue de prospection sismique 3D dans la zone des lots 141-143 (près de l'île de Tri Tôn) du Vietnam en dépit de la protestation du Vietnam, des bateaux chinois faisant barrage aux forces d'exécution de la loi du Vietnam, s'approchant de très près de leurs bateaux, avec canons à eau et coup de sifflets, canons débâchés et braqués sur des bateaux vietnamiens en guise d'intimidation et de menace.


6) En septembre/2010, activités du bateau chinois Fen Dou 4 à 80-90 milles marins à l'Est de l'île Ly Sơn, opérations d'endiguement, de sensibilisation via haut parleurs des bateaux du Vietnam d'exécution de la loi pour contraindre le Fen Dou 4 à récupérer ses câbles et quitter la zone.


7) En juin-juillet/2011, activités du bateau chinois Tanbaohao à 28 milles marins à l'Ouest de l'île Tri Ton (lots 141-143), les forces d'exécution de la loi ayant pris des dispositions pour endiguer et faire partir ledit bateau.

En 2012, lancement illégal par la CNOOC des appels d'offre concernant les 9 lots du Vietnam situés dans la zone maritime du Centre, pas de réponse de la part des sociétés pétrolières internationales.


8) Dans la zone Tư Chính, la Chine a signé un contrat illégal concernant le lot WAB-21 avec Crestone Energy, qui a été cédé par la suite à Harvest, pas de chantier mis en oeuvre par le maître d'oeuvre.-VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres