Scénographie de l'aéroport international de Long Thanh à Dong Nai (Sud). Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Premier ministre a mis en avant des solutions pour accélérer l'avancement du projet de construction de l’aéroport international de Long Thanh à Dong Nai.

Le Premier ministre a ​autorisé le Comité populaire de la province méridionale de Dong Nai à élaborer et à mettre en œuvre un projet de relogement des habitants concernés par la construction de l'aéroport de Long Thanh. En parallèle, une étude de faisabilité sera effectuée par la compagnie générale des aéroports du Vietnam (ACV).

Dong Nai ​a la responsabilité de ​choisir un entrepreneur pour réaliser le projet de relogement conformément à la loi. Elle doit travailler avec les ministères du Plan et de l'Investissement, des Finances, des Transports et des Communications (MTC) pour les allocations budgétaires.

Le M​TC dirigera l’ACV ​dans l'optique de réaliser prochainement ​l'étude de faisabilité sur la première phase du projet de l'aéroport international de Long Thanh, selon les instructions du Premier ministre dans le document N°1509 / TTg-KTN en date du 26 août 2015. Le ministère ​a également la charge de superviser les organes compétents pour assurer la qualité et l'efficacité du projet.

L'aéroport international de Long Thanh sera construit dans le district de Long Thanh, province de Dong Nai. ​Sa construction nécessitera un investissement total de 15,8 milliards de dollars, en trois phases.

La première porte sur la construction d'une piste et d'une aérogare d'une capacité de 25 millions de personnes au plus et d'au moins 1,2 million de tonnes de fret par an. Elle sera mise en œuvre entre 2018 et 2025.

La 2e deuxième phase verra la création entre 2030 et 2035 d'une deuxième piste et d'une autre aérogare d'une capacité annuelle de 50 millions de personnes et de 1,5 million de tonnes de fret.

La dernière phase aura pour objet d'autres ouvrages de cet aéroport afin de porter sa capacité annuelle à 100 millions de personnes et à 5 millions de tonnes de fret, entre 2040 et 2050.

Cet aéroport vise à réduire la surcharge de l'aéroport international de Tan Son Nhat et à répondre à l'augmentation continue des besoins du transport aérien​. - VNA