Depuis six ans, Richard Collins et sa femme Joanna parrainent des oursons pris en charge au Centre de soins de Tam Dao, dans la province de Vinh Phuc (Nord). Ils mobilisent aussi beaucoup de personnes autour d’eux pour les inciter à suivre leur exemple.

En avril dernier, Richard et Joanna sont revenus au Vietnam. Pour cette seconde visite, le couple australien a fait don d’une auto au Centre de soins des ours de Tam Dao, dépendant de l’AAF (Animals Asia Foundation).

En parallèle, depuis 2006, ce couple a octroyé à l'AAF plus de 400.000 dollars. Lors de la plus récente collecte, ils ont mobilisé 160.000 dollars. Selon l'AAF, il s'agit de la plus grande somme de parrainage que cette organisation ait reçue. Pour le moment, les deux Australiens parrainent quatre ours pris en charge à Tam Dao, et ce depuis qu’ils sont oursons.

L'histoire de quatre oursons


Le premier ourson, Jarvis, a été sauvé avec trois autres individus dans le Parc national de Pù Mat, à Nghê An (Centre), à l’automne 2008. Il pesait alors 40 kg. Les vétérinaires et les employés du Centre de sauvetage de Tam Dao n’ont pas épargné leur peine pour les aider à s'intégrer à leur nouvel environnement. C’est chose faite actuellement. Ils batifolent désormais dans un enclôt avec des aires de jeux, des portiques, des tunnels, des tanières, des hamacs, des mares, du miel et des fruits cachés ici et là...

En 2009, les Collins sont retournés au Vietnam pour s’occuper d’un autre ourson récupéré dans la province septentrionale de Diên Biên par des garde-forestiers. Ils l’ont appelé Taurus, dans l’espoir qu’il reste fort et solide comme son nom l’indique. À l'époque, Taurus pesait seulement 2 kg. Désormais, c’est un ours adulte qui fait honneur à son nom. L’histoire continue. 


Des experts de l’AAF examinent la santé des ours au Centre de soins de Tam Dao. Photo : Trân Viêt/VNA

L’an dernier, le centre a réceptionné deux autres ours trouvés par des forestiers de Lai Châu. Les Collins ont décidé de les parrainer et de les nommer Ricky et Joey. Après une période de soins attentifs, leur poids a nettement augmenté et ils présentent désormais une toison fournie et fine. Lors de son retour au Vietnam en avril dernier, Joanna a été très émue de revoir Taurus et a reçu un album rempli de photos de son petit protégé.

Pourquoi les ours ?


La terre natale des Collins est Adélaïde, au Sud de l'Australie. Richard est patron d’un commerce d’autos alors que sa femme travaille dans le secteur des cosmétiques. Dès leur enfance, leurs parents les ont éduqués à aimer et respecter les animaux. Une fois adulte, leur passion s’est traduite par un engagement concret, avec comme mot d’ordre : l’argent est le nerf de la guerre !