dimanche 20 août 2017 - 05:47:27

À la découverte du plus ancien village des pêcheurs du pays

Imprimer

Niché au cœur de l’archipel de Cat Bà dans la ville de Hai Phong (Sud), Cai Beo est avec ses 7.000 ans d’histoire le plus ancien village des pêcheurs du Vietnam. Sa tranquillité légendaire et sa riche culture séduisent même les touristes indécis.

D’après les recherches archéologiques, il faut remonter à environ 7.000 ans pour retrouver les premières traces de vie dans cette partie du Vietnam où vivent aujourd’hui près de 300 familles qui ont fait de la culture des fruits maritimes et de la pisciculture leur gagne-pain.

Cai Beo vous ouvre ses portes

Selon le docteur Nguyên Khac Su, de l’Institut d’archéologie du Vietnam, quatre fouilles ont eu lieu dans ce village pour retracer son histoire et l’évolution de la vie. Si les deux premières datant de 1938 et 1981 menées respectivement par l’archéologue français M. Colani et le Musée de l’histoire du Vietnam ont permis de confirmer le village comme berceau de la culture ancienne du Vietnam, les deux autres effectuées en 1986 ensuite entre décembre 2006 et janvier 2007 par divers archéologues et scientifiques ont prouvé l’existence d’une vie après la découverte d’outils de travail, d'objets en pierre, en céramique, ainsi que d'os d’animaux.

Une ballade en bateau permet aux touristes de découvrir ce village flottant bordé des roches calcaires, et d’apprécier sa nature calme enfouie dans son splendide paysage marin ainsi que l’architecture de ses maisons colées les unes aux autres. L’essentiel des activités de ses habitants est concentré dans l’eau où le bateau est le moyen de transport incontournable. Il est utilisé pour se rendre au travail, à l’école, voir des amis et des proches mais aussi pour des transactions commerciales.

À l’autre bout du village, le marché flottant vous offre l’occasion de savourer sa riche et diversifiée gamme des spécialités culinaires de la région et de déguster sa variété des fruits maritimes.

Avec un paysage pittoresque, une belle ambiance maritime cadencée par l’impressionnant quotidien de pêcheurs, et une fascinante histoire en 7 millénaires, Cai Beo est une destination attrayante pour vous.

Cat Bà, un amour d'archipel

Situé à 25 km au sud de la baie de Ha Long, l’archipel de Cat Bà, où montagnes, forêts et mer se rejoignent sous un climat très pur et agréable, fait partie du district littoral de Cat Hai de la ville portuaire de Hai Phong (Nord).

D’une superficie de 300 km², il comprend un total de 367 îles et îlots, dont l’île principale de Cat Bà, pour une population de quelque 100.000 personnes. C’est un des plus grands archipels comme l’un des plus populeux du Vietnam.

Cat Bà présente une riche biodiversité avec forêts vierges tropicales, montagnes calcaires, mangroves, récif corallien, tapis d'algues marines... Elle a déjà valu à l'archipel une reconnaissance en tant que réserve de biosphère du monde par l'UNESCO en 2004.

Une balade dans ce monde de montagnes, de grottes, de mer, de forêts primitives... transporte littéralement ses visiteurs, et c’est le plus grand présent que cette île fait aux amoureux de randonnées en plein nature.

Dispersées tout le long du littoral de cette île, elles sont majoritairement adossées à des montagnes et roches calcaires de toutes formes, donnant l’impression à leurs visiteurs d'être dans un vrai paradis. Certaines de ces plages sont toujours peu fréquentées, ce qui en fait un lieu idéal pour celui souhaitant se reposer, ou plus simplement apprécier la nature ou pratiquer leur sport. – VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres