Le mont Trà Su est une des destinations attrayantes pour les touristes. Photo: VNA
An Giang (VNA) - Située au centre du chef-lieu de Nhà Bàng, district de Tinh Biên, province d’An Giang (delta du Mékong), le mont Trà Su est une des destinations attrayantes pour les touristes.

D’une altitude de 146 m pour une base d’un périmètre de 1.500 m, le mont Trà Su est un site de tourisme spirituel. Ce lieu abrite des pagodes, des temples et des grottes, qui accueillent de nombreux pèlerins et voyageurs, d’autant qu’il n’est pas difficile de monter au sommet compte tenu de son altitude.
Sur le mont Trà Su, il faut contempler les paysages pittoresques, mais aussi rechercher le calme de l’âme. Tout autour du mont, les pèlerins peuvent découvrir d’anciennes pagodes célèbres comme Hoà Long, Nam Can, Bông Lai, Hoà Son... La population locale a bâti ces édifices pour rendre le culte à des génies populaires tels que Cuu Huyên, Bà Chua Xu, Son Thân, Thân Nông, Ông Hô...

La tour octogonale Trùng Dài, de neuf étages, a été créée au début des années 1970. Photo: VNA

En face du mont, la zone de la tour octogonale Trùng Dài, de neuf étages, a été créée au début des années 1970. Elle comprend trois tours : une tour constituant une base, puis une seconde de trois étages, et une dernière, de neuf étages. Depuis le sommet, on peut contempler le panorama du chef-lieu de Nhà Bàng.

En quittant le mont Trà Su, on peut visiter la pagode Hoà Thanh, également connue sous le nom de «Cây Mit». Cette pagode célèbre, située dans la commune de Nhon Hung, a été reconnue en tant que site historique et culturel national.

Au début du XXe siècle, le vénérable Viên Minh était le gérant de la pagode Hòa Thanh. Depuis 1921-1923, Nguyên Sinh Sac (1862-1929), le père du Président Hô Chi Minh, y est allé pour diffuser l’esprit patriotique. En 1925, cette pagode a été restaurée. D’une longueur de 40 m pour une largeur de 11 m, elle est d’une architecture bouddhiste solennelle. Son toit possède toujours ses bas-reliefs peints d’origine, d’un style traditionnel. En près de 200 ans d’existence, la pagode Hoà Thanh conserve toute sa beauté.

Dernière particularité, cette pagode comprend plusieurs anciennes statues en bois précieux, minutieusement sculptées, et un grand lac recouvert de lotus au centre duquel est élevée la statue du bodhisattva Quan Âm Bô Tát. -CVN/VNA