Les visiteurs étrangers au Musée Cham à Dà Nang. Photo: NDEL
 

La ville de Dà Nang a autorisé l'investissement de près de 45 milliards de dôngs pour restaurer le Musée Cham de Dà Nang, a annoncé le 17 août le directeur de cette institution, M. Vo Van Thang.

La restauration du Musée Cham ​commencera en 2016. Selon les prévisions, les travaux devraient être achevés en 2017 afin de présenter ses valeurs inestimables aux participants à la semaine du Sommet de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) qui est prévu en 2017 à Dà Nang.

Inauguré en 1919, le Musée Cham a désormais presque 100 ans et peut témoigner des ravages de la guerre.

Les archéologues vietnamiens, en collaboration avec leurs confrères français de l’École française d'Extrême-Orient (EFEO), ont commencé à collecter des sculptures chams au XIXe siècle. Au début du XXe, certains objets ont été envoyés dans des musées de France, de Hanoi et de Saigon, aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville.

Toutefois, de nombreux objets précieux sont encore conservés à Dà Nang : près 2.000 objets ​dans le Musée Cham, dont 500 sont exposés à l’intérieur, 187 dans sa cour, et plus de 1.200 ​dans ses fonds. La plupart de ces objets est en bon état. Il s’agit de pièces en grès, en terre cuite ou en en bronze.

Actuellement, trois objets conservés au Musée Cham sont reconnus trésors nationaux : l’autel de My Son E1 et celui de Trà Kiêu, ainsi que la statue de la déesse Tara. –NDEL/VNA