Photo: VNA

Jusqu’en juin 2015, les investisseurs aséaniens ont injecté 54,6 milliards de dollars dans 2.629 projets au Vietnam, ce qui représente 21,7% du total de l’IDE, a annoncé le Département de l’investissement étranger.

L’industrie manufacturière est en tête avec 22,2 milliards de dollars, soit 40,8% du total. Singapour tient le haut du pavé, devant la Thaïlande et la Malaisie. L’immobilier se classe 2e avec 16,6 milliards de dollars. A eux seuls ces deux secteurs occupent plus de 70% du total.

En ce qui concerne le secteur agricole et aquacole, le Département de l’investissement étranger a analysé : « bien qu’il recèle de nombreuses potentialités au Vietnam, ce secteur n’est pas encore attractif pour les investisseurs aséaniens. A ce jour, il n’a attiré que 1,08 milliard de dollars de capital de cette région, soit 2% du total. Un chiffre trop bas ! ».

Au sein de l’ASEAN, les fonds injectés dans ce secteur viennent pour l’essentiel de la Thaïlande, de Singapour et de la Malaisie. Les calamités naturelles, les fluctuations du marché, les faiblesses dans les infrastructures de base et, particulièrement, le trop long retour sur investissement expliquent la faible attractivité de ce secteur, selon cet organe.

S’agissant des localités les plus bénéficiaires de ces fonds dans l’agriculture, les provinces de Dong Nai, de Binh Duong et de Quang Ninh arrivent en tête en représentant la moitié du total.

L’agriculture est déterminée comme un secteur privilégié dans l’attraction des fonds étrangers dans les temps qui viennent, venant de l’ASEAN entre autres, selon le Département de l’investissement étranger. -CPV/VNA