Transformation des produits aquatiques destinés ​l'exportation. Photo: Internet
Hanoi (VNA) - Les exportations vietnamiennes de produits aquatiques de ce 1er trimestre ont progressé de 7,9% sur un an en atteignant 1,51 milliard de dollars, dont 603,3 millions en mars, et pourraient d’établir à 7,5 milliards pour toute l’année, ce qui représenterait une croissance de 5%, selon le Département général des Douanes.

Le Japon est devenu le premier débouché des produits aquatiques du Vietnam avec 252,9 millions pour une croissance de 29,5%, suivi par les Etats-Unis avec 251,2 millions, mais un recul de 14,8%, puis la Chine, avec 144,47 millions et 17,9%. 

Les marchés traditionnels ont maintenu une croissance positive dont Israël, avec 19,33 millions pour 138,6%, le Danemark, avec 9,84 millions pour 107,2%, et le Brésil, avec 35,92 millions pour 75,1%. 

Selon l'Association vietnamienne de transformation et d'exportation des produits aquatiques (VASEP), les exportations nationales auront de nombreuses perspectives cette année, pour une croissance estimée à 5% et un chiffre d’affaires de 7,5 milliards de dollars. Ce n​e sera toutefois pas un objectif facile à atteindre en raison des obstacles techniques qu’opposent les importateurs et de la complexité des épizooties et pathologies. Washington D.C. continue de frapper de taxes anti-dumping le poisson tra vietnamien en filets surgelés. Par ailleurs, le manque de matières premières pour traitement reste un problème insoluble pour les entreprises vietnamiennes. -CPV/VNA